Diplôme Inter – Universitaire
Déficience intellectuelle – Handicap mental
Année Universitaire 2017-2018
Programme du DIU déficience intellectuelle
Lyon : 4  au 8 décembre 2017
Paris : 12 au 16 mars 2018
Sète: 28 mai au 1 juin 2018
LYON du 4 décembre au 8 décembre 2017
  • Évolution des représentations du handicap
  • État des lieux sur le handicap mental dans les différents pays européens
  • Classifications des handicaps. Évolution des concepts et glissement des paradigmes .
  • Théories du développement cognitif et affectif . (A.CLEMENT)
  • Psychométrie, outils diagnostiques : Intérêt et limites des QI. Tests neuropsychologiques complémentaires, évaluation des capacités adaptatives (Vineland).
  • Quand s’inquiéter ? Regard du NeuroPédiatre (V. des PORTES) éviations du développement psychomoteur normal, chez le nourrisson (retard de la marche), l’enfant préscolaire (retard de langage), à l’âge scolaire (les signes d’alerte à l’école), Diagnostics différentiels cognitifs : troubles spécifiques du développement (dysphasie, dyspraxie).
  • Quand s’inquiéter ? Regard du pédo psychiatre (A.CLEMENT), signes d’alerte chez le nourrisson (Interaction précoce), l’enfant (hyperactivité, opposition).
    Diagnostics différentiels : troubles émotionnels, dysharmonie évolutive, autisme haut niveau, TDAH.
  • Déficience intellectuelle et surdité associée : comment évaluer les compétences cognitives en vue d’un projet individualisé ?
  • Diagnostic de l’autisme : clinique, ADOS, ADI.   (S.SONIE)
  • Diagnostic d’une déficience intellectuelle : psychométrie
  • Déficience intellectuelle et mal voyance associée
  • La Consultation de NeuroPédiatre (anamnèse, trajectoire développementale, examen neurologique), Indications de l’IRM.( V. des PORTES)
  •  Techniques de cytogénétique et biologie moléculaire. (D.SANLAVILLE)
  • La consultation de génétique : arbre généalogique (modes d’hérédité), signes morphologiques. Prescription de tests génétiques. Conditions d’annonce d’une maladie génétique (D .HERON)
  •  Malformations cérébrales. (V.des PORTES)
  • Clinique des syndromes par anomalie chromosomique. Types et contretypes. (M-O RETHORÉ)
  • Lésions cérébrales acquises :
    • fœtopathies infectieuses (toxo, CMV, rubéole),
    • fœtopathies toxiques (Alcool et Valproate)
  • Causes génétiques mono géniques et syndromes microdélétionnels (Steinert, Angelman, Prader Willi, Williams, del 22q11) (D.HERON)
  • Maladies héréditaires du métabolisme. (JM SAUDUBRAY)
  • X fragile, une histoire de famille… (V.des PORTES)
  • Epilepsies graves de l’enfant (D.VILLE)
  • L’adulte handicapé mental et Epileptique. Questions pratiques en institution(I.AN)
  • Rett / MECP2, ARX, et autres déficiences intellectuelles liées au chromosome X (hors X fragile) (V.DES PORTES- D.HERON)
PARIS du 12 au 16 mars 2018
  • Dépistage de la trisomie 21 : Modalités du diagnostic biologique. Signes d’appel échographiques. Marqueurs de trisomie 21. (M.DOMMERGUES)
  • Dépistage échographique des malformations. Echographie de Dépistage / référent (ML MOUTARD)
  • Prise de décision D’IMG.
    Accompagnement psychologique. (IMG). Quel projet pour le bébé ? Alternative à l’IMG
  • Annonce du handicap en période périnatale, discussions éthiques et soins palliatifs(D. MITANCHEZ)
  • Evaluation dynamique du développement. Accompagnement précoce. Développement des potentiels et de l’autonomie. (A.PROUTEAU)
  • Structures de soins sanitaires / médico-sociales de la petite enfance. CAMSP / SESSAD / CMP / CMPP / PMI, Centres ressource Autisme, multi handicap
  • Du repérage à l’annonce du retard : expérience d’un médecin de CAMSP
  • Rôles de sept professionnels : l’orthophoniste, l’éducateur, le psychologue, le psychomotricien, ergothérapeute, kinésithérapeute, orthoptiste.(A.PROUTEAU)
  • Devenir parent d’enfant handicapé. Les représentations parentales. Accompagnement.
  •  Comment soutenir le déploiement des ressources familiales et ne pas les entraver (parents / fratrie) (R.SCELLES)
  • Introduction. Spécificités du suivi médical de la personne atteinte de déficience intellectuelle. (C.MIRCHER)
  • Douleur : Expression de la Douleur : diagnostic, traitement( D.SARAVANE)
  • Sommeil : troubles du sommeil chez l’enfant et l’adulte (H.de LEERSNYDER)
  •  Soins dentaires. Mastication, déglutition.( P.GUYET Rhapsodif)
  • Statut juridique de la personne déficiente (A.GREVIN)
  • Les médicaments en psychiatrie : classes de psychotropes, indications / effets indésirables, difficultés spécifiques de la prescription chez le patient déficient intellectuel. (D.PERISSE)
  • Déficience intellectuelle et troubles psychiatriques associés : Troubles de l’humeur, psychoses, troubles du comportement et des conduites en particulier les conduites déviantes sexuelles (V.GUINCHAT))
    Aspects pratiques de l’organisation (institution, équipes mobiles, réseau. quand faire appel
    Ateliers de situations cliniques de crises
SÈTE du 28 mai au 1 juin 2018
  • Compétences cognitives d’un sujet déficient intellectuel. Concepts généraux ; lien entre cognition et émotion ; cognition et interaction sociale. (E.PERNON)
  • Notion de sous fonctionnement cognitif chronique ; dissociation compétence / performance. Evaluation dynamique des compétences cognitives.
  • Remédiation pédagogique à partir des profils cognitifs propres à certains syndromes génétiques (T21, Williams, X fragile, del 22q11 ) (G.BUSSY)
  • Intérêt de la communication augmentée et ou alternative dans la déficience  intellectuelle.(V.GRANIT)
  • Approche modulaire du langage et stratégies de rééducation orthophonique de l’enfant déficient (I.BOBILIER-CHALMONT)
  • GEVA outil de dialogue entre MDPH et partenaires (P.GILBERT)
  • Parcours scolaire
  • Concept d’Autodétermination. Estime de soi.( MC HAELLEWYCK/R.BASTIEN)
  • Accompagnement des enfants, des adolescents et des jeunes adultes au sein du dispositif médico-social (MJ VILLARET/E.MARIE/OVE)
  • Education à la vie affective et sexuelle (C.DURAND/APARSA/D.VAGINAY)
  • Vie en institution
  • Vieillissement (M.MUIR)
  • Lieux de vie; lieux d’activité ;
  • Usure du personnel ( P.CHAVAROCHE)
  • Vivre avec une personne déficiente intellectuelle (M-O.RETHORÉ)
  • Rôle des Associations (C.BEBIN)