Recenser la population atteinte d’une déficience intellectuelle d’origine constitutionnelle avec ou sans troubles du comportement
Former les personnels médicaux, médico-sociaux, éducatifs, pédagogiques, professionnels, et sociaux accompagnant cette population tout au long de sa vie. et les informer de toute découverte scientifique, innovation thérapeutique ou éducative, propre à améliorer son autonomie.
Participer à la définition des référentiels de soins et de prise en charge en coopération avec la Haute Autorité de Santé, et aux travaux de recherche clinique et épidémiologique en lien avec l’Institut National de Veille Sanitaire.
Mettre en place un réseau de soins, prévu par convention entre les parties notamment avec les organismes locaux d’Assurance Maladie, des mutuelles et compagnies d’assurance et les administrations des politiques publiques du handicap, en vue de la création d’un centre de compétence national destiné aux personnes atteintes d’une déficience intellectuelle d’origine constitutionnelle.